(|) Musée de l'Affabuloscope

3 niveaux de 500m², + de 650 œuvres, objets et installations.

La collection permanente

Le Musée de l’Affabuloscope comporte trois niveaux de 500m² et abrite plus de 650 œuvres, objets et installations !

     Au rez-de-chaussée vous admirerez les Machines, les Judas Portatifs inventés par George Planchet et les merveilleux Cycles Singuliers tout en bois.

     Au premier étage (en partie pour public averti) vous décoderez enfin les stratagèmes des médias pour nous faire avaler de l’information par tous les moyens, découvrirez par quels moyens la science a cherché à répondre aux problématiques liées à la reproduction humaine ainsi que les Sèche-larmes, la Mamosphère et la Cosmogonie Duale.

     Le deuxième étage vous emmène en voyage sur les traces du premier homme – qui le saviez-vous était une femme – et vous invite à découvrir l’incroyable travail accompli par l’artiste sur le Signe de la Vulve (signe datant du Paléolithique Supérieur et que nos ancêtres Cro-Magnons ont gravé dans de nombreuses grotte d’Europe, jusqu’en Russie. Le plus ancien signe trouvé aurait 30 000 ans mais Claudius en a trouvé sur des galets de plus d’1 million d’années ! Une petite salle vidéo vous propose 5 films réalisés par Claudius (durée totale 15 mn) et enfin, à ce même étage vous découvrirez  les Pankous, peuple imaginaire pourtant reconnu par… un seul anthropologue et une exposition de photos sur Bethylac,un site en plein air dédié à la Vulvographie ( gravure sur rochers).

    Enfin, un coin librairie – détente où vous pourrez boire un café, un thé, du jus de pomme, des limonades, des sirops, bio & locaux ou déguster des glaces. Il faut compter près de deux heures de visite pour profiter de votre venue. On peut également vous guider un peu et toutes les explications vous seront données à l’accueil. La langue française se doit d’être bien comprise (à la lecture notamment) car il y a beaucoup à lire. La plupart des textes sont traduits en Anglais. Most of the texts are translated in english. Enjoy !

>  Le vide affabulatoire

© 2020 (|) Musée de l'Affabuloscope

Réalisation: DOoWEB