(|) Musée de l'Affabuloscope

3 niveaux de 500m², + de 650 œuvres, objets et installations.

Histoire de Judas

Le premier geste d’un affabuliste, quand il s’agit de créer un univers, est d’inventer un inventeur, lui donner un nom, un visage, le situer dans le temps, et lui confier la tâche d’inventer quelque chose qui n’ait jamais été inventé.

Ainsi, Georges Planchet, une fois campé dans son existence, s’est mis à inventer le Judas portatif. Il s’agit d’un objet permettant d’épier à travers un trou ce qui se passe de l’autre côté, quel que soit le lieu où on se trouve, en toute discrétion. Cette invention a eu une énorme vogue dans la seconde moitié du XIXe siècle. Des personnages comme Flaubert, Mérimée, Maupassant,  Daudet, Hugo ne sortaient jamais sans leur judas en bandoulière.

Judas classique
Le « Standard » 1843

> Les Vélos singuliers

© 2020 (|) Musée de l'Affabuloscope

Réalisation: DOoWEB